16 avril 2020

Rémy Gerin partage sa vision du post COVID-19 pour CB News

« SEULES LES ENTREPRISES TRÈS ENGAGÉES SERONT ENCORE LÀ EN 2025 »

Avec cette 5ème semaine de confinement, CB news poursuit ses entretiens avec les professionnels de la publicité, de la création, du marketing, des médias, de la high-tech… Aujourd’hui, l’éclairage de Rémy Gerin, président de Médiaperformances.

COMMENT S’ORGANISE MEDIAPERFORMANCES PENDANT CETTE PÉRIODE PARTICULIÈRE ?

Toute l’entreprise est en télétravail depuis le 16 mars. Les outils collaboratifs nous permettent de continuer à travailler ensemble, et ainsi de faire vivre les liens. Le Comex se tient exceptionnellement tous les jours en visio conférence, et les réunions à fréquence régulière, selon les besoins. Le rassemblement habituel du vendredi, pour partager les nouvelles de la semaine, a été remplacé par une vidéo que je poste sur le groupe WhatsApp de Médiaperformances.

AUJOURD’HUI, LA GRANDE DISTRIBUTION EST DEVENUE LE CENTRE DES BESOINS DES FRANÇAIS, QUELLES SONT VOS PRINCIPALES PRÉCONISATIONS À L’ATTENTION DE VOS CLIENTS ANNONCEURS ET AGENCES MÉDIA ?

Mes préconisations restent inchangées. J’explique depuis 35 ans que la France entière (ou presque) se rend en hyper et supermarché toutes les semaines (faisant de ces espaces le 1er média de France), que les deux tiers des décisions d’achat sur les ventes de PGC se font en magasin, et que les média d’activation du shopper, online et in-store, avant et pendant l’acte d’achat, sont de ce fait les leviers les plus rentables pour les marques.

Pendant ces semaines compliquées, nous avons recommandé à nos clients de privilégier des campagnes digitales basées sur de la data avérée, à travers des offres que nous avons développées pour activer les shoppers on line, en display ou en vidéo.

Accessoirement, je me réjouis de voir le monde politique et les média s’accorder aujourd’hui sur le rôle économique et social de la grande distribution après lui avoir fait mauvaise presse encore récemment en les traitant de « caïds ».

MESUREZ-VOUS D’ORES ET DÉJÀ L’IMPACT FINANCIER DE CETTE CRISE POUR VOUS ?

Après 3 années de croissance à deux chiffres et un excellent Q1, nous ferons un mauvais Q2. Mais les marques nous disent aujourd’hui que leur attente d’un ROI mesurable sur tous leurs moyens moteurs, média & hors-média, sera encore plus forte dès le prochain semestre, dans un contexte d’investissements publicitaires en baisse. La mesure du ROI de nos média, c’est notre ADN depuis 35 ans. Juste avant la crise, notre méthodologie de mesure d’impacts ventes avait été parmi les premiers certifiés par l’Union des marques dans le cadre de son nouveau référentiel de mesure de l’efficacité de la communication.

Y AURA-T-IL UN AVANT ET UN APRÈS CRISE DU CORONAVIRUS POUR VOTRE ACTIVITÉ ?

La France vient de signer, le « Green Deal » européen. Parallèlement à cela, la Convention citoyenne pour le climat vient, précipitamment, de remettre 50 propositions au Président de la République. La France donne le coup d’envoi à l’allègement de la dette du Sud. Tout cela me fait dire que seules les entreprises très engagées seront encore là en 2025, ce qui serait une bonne nouvelle pour l’humanité. Sur ce chapitre, Médiaperformances est très bien placée : nous sommes le 1er média en France à être neutre en carbone depuis fin 2019, permettant ainsi aux annonceurs pour lesquels nous travaillons de déployer des campagnes à bilan neutre et ce sans surcoût. Nous avons également reçu la certification Great Place to Work début mars 2020 et nous serons B-Corp avant 2022. Enfin, en juin, nous annoncerons une grande initiative en faveur des marques vraiment « responsables » qui nous permettra de confirmer notre avance dans ce domaine.

Interview réalisé par Thierry Wojciak, CB News.

Le 16 avril 2020.

 

Voir d’autres actualités +

Nous suivre

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!