Des collaborateurs Médiaperformances à l’écotrail de Paris 2019 !

Deux de nos collaborateurs se sont engagés dans une aventure un peu folle. Celle de courir 80 kilomètres entre  la base de loisirs de St Quentin en Yvelines et la Tour Eiffel au cours de la 12ème édition de l’écotrail de Paris. Avec un final dans les escaliers de fer qui s’annonce dantesque !

Ghislain, notre Directeur Administratif et Financier, est un habitué de l’épreuve puisqu’il l’a déjà courue sous la neige et dans la boue, en 2018. Il s’est fixé pour objectif d’améliorer sa performance et de passer sous la barre des 11 heures.

Brice, que nous soutenons également dans sa carrière de para-triathèle international est le premier athlète handisport amputé à participer aux 80 kilomètres de l’écotrail. Il le fait pour se fixer un nouveau défi, mais surtout pour promouvoir une cause qui lui tient à cœur : permettre aux enfants amputés comme lui, d’avoir accès à des lames en carbone pour la pratique du sport et ce comme n’importe quel enfant. A cette occasion, il courra pour mettre en lumière l’association « Entr’aide » et son projet  « une lame pour courir » qui permet ces équipements.

Tous derrière Brice Marmonnier pour la Coupe du Monde de Paratriathlon en Australie

Connaissez-vous la Tasmanie ? C’est une île australienne, juste en face de Melbourne. On y accède après 6h30 de vol entre Paris et Abu Dhabi, 12h de vol entre Abu Dhabi et Melbourne et encore 1h15 en avion jusqu’à Hobart, la capitale. Soit près de 20h de voyage sans compter les escales !

Un endroit au bout du monde où se tient dans la ville de Devenport (7h de route depuis Hobart) une étape de la World Cup de Paratriathlon.

Brice Marmonnier, notre vaillant paratriathlète, est actuellement là-bas pour défendre les couleurs de la France (et de Médiaperformances) le 2 mars prochain.

Il nous livre ses premières impressions depuis son arrivée sur le sol australien :

« Arrivée en Australie, démarches administratives, douanes et autres contrôles (ils surveillent énormément les importations et vont jusque à la terre sur nos vélo ou autres !!! )

Dimanche matin, 10h : un taxi et me voilà à l’hôtel où je m’octroie une petite sieste de 1h30 avant de remonter sur mon vélo et partir pour 11km de réveil musculaire en course à pied. Le reste de la journée sera des plus calme avec une nouvelle sieste, quelques courses et une bonne Guiness en terrasse de cette charmante ville de Hobart.

Lundi matin, réveillé à 6h : jet lag oblige….on chausse les basket et go pour 15km de run ! Balade en ville et mon ami Danois (concurrent direct aussi) me récupère direction la côte Ouest pour un road trip sauvage jusqu’à Devenport (lieu de la course).

Nous avions prévu de dormir en chemin, mais nous traversons des « ghost towns » où l’envie de nous arrêter fond comme neige au soleil….alors nous voilà sur les routes tortueuses de Tasmanie pendant 7h pour faire 420 km !!!!

Arrivé le soir très fatigué, mais sur zone pour la course.

Mardi matin : reconnaissance du lieu de la course et des parcours vélo et course à pied. Repas léger et nous voilà partis pour 2h de vélo sous un grand soleil, mais avec de gros blocs de travail à passer…les corps souffrent entre chaleur et décalage horaire mais la séance est faite.

Pause de 30min et ça enchaîne sur 3kms de natation avec les combinaisons pour se mettre en situation…les sensations sont bonnes et mes chronos très bons !!!

Petit repas tôt et posé sur le lit en mode « recovery time » à 20h30….il faut dire que le réveil sonne à 6h15 pour un entrainement piscine à 7h !!!!

To be continued…

Suivez Brice sur Instagram et Facebook